Waschmaschine und daneben eine türkisfarbene Bank und eine junge Frau die wartet

Laver durablement - mais comment ?

Les Suisses lavent en moyenne environ 300 kg de linge par an. Avec ce montant, il est évident que la pollution est nécessaire pour les eaux usées ainsi qu'une forte consommation d'eau et d'électricité - le tout au détriment de notre environnement.

Avec les connaissances nécessaires, des moyens et des mesures simples, cet impact environnemental peut être réduit. Lors du lavage, du séchage et de la lessive. C'est comme ça que ça marche. 

 


Pendant le lavage

Il existe trois approches simples pour réduire au maximum la consommation d'électricité pendant le lavage :

  • Ne pas utiliser le "prélavage"
  • Laver aux températures les plus basses possibles
  • Réduire le nombre de lavages

 

prélavage

En général, on peut dire que, grâce aux détergents et aux machines à laver modernes, le programme "prélavage" n'est normalement pas nécessaire et consomme beaucoup d'énergie.

Pointe: Au lieu de cela, vous devez prétraiter les taches immédiatement (avec un détachant écologique) puis les laver dès que possible.

 

Laver à des températures plus basses

Grâce aux avancées technologiques des machines à laver au plus tard, les couleurs peuvent être lavées à 30 ° C en toute bonne conscience et les blancs peuvent généralement être lavés à 40 ° C. Par rapport au programme de lavage à 60 ° C, vous économisez environ 35 à 40 %, par rapport à un lavage à 90 ° C même jusqu'à 70 % d'énergie ! Les cotons (95°C) devraient être l'exception dans un usage domestique normal.

Pointe: Pour éviter la formation de germes dans la machine à laver, vous devez laver une fois par mois à au moins 60°C. Des températures plus basses protègent généralement également le tissu des vêtements.

 

Réduire le nombre de lavages

Lavez brièvement 3 ou 4 vêtements avant de quitter la maison car la machine à laver est actuellement disponible ou parce qu'il est tentant d'être dans l'appartement - c'est pratique mais pas écologique. La machine à laver doit être remplie au mieux sans, bien entendu, dépasser la capacité maximale. Et ainsi le nombre de lavages peut être réduit.

Pointe: Le sous-remplissage de la machine n'est pas seulement un gaspillage d'électricité, cela exerce également une pression excessive sur le tissu des textiles.

 

Lessive

Chaque Suisse utilise environ 8 kg de lessive par an. C'est beaucoup qui se déverse chaque année dans les eaux usées (environ 70 millions de litres rien qu'en Suisse). La plupart des produits chimiques contenus peuvent être décomposés dans les stations d'épuration, mais pas tous. Selon l'Eidgenössische Materialprüfungsanstalt (Empa), les détergents doivent être au moins à 95 pour cent biodégradables dans les 14 jours pour assurer la meilleure compatibilité environnementale possible. De plus, aucun chlore ou phosphate ne doit être utilisé dans la fabrication du détergent.

La quantité fait la différence : il faut faire attention à la quantité de lessive utilisée et éviter au maximum le surdosage.

Pointe: Si possible, l'ajout d'assouplissant doit être évité.

 

sec

Et qu'en est-il du séchage des vêtements ? En général, bien sûr, on peut dire que la corde à linge ou le cheval à linge éprouvés sont les variantes les plus économes en énergie. Le linge peut sécher le plus rapidement à l'extérieur les jours ensoleillés. Le gobelet ne doit être utilisé que dans des cas urgents.

Pointe: Si le étendoir est dans l'appartement, n'oubliez pas de l'aérer régulièrement.

 

bluu est 100 % biodégradable et est totalement exempt de microplastiques, de conservateurs, d'azurants optiques, d'eau de Javel, de chlore et de phosphate. De plus, un surdosage involontaire est impossible grâce aux bandelettes pré-dosées.

 

Acheter maintenant